Le spa « Dans le noir ? », une affaire sombre

J’avais largement entendu parler du restaurant « Dans le noir ?« . Au début j’avais envie de faire l’expérience pour draguer des filles (tu voulais peloter discretos, hein mon cochon !) : quoi de plus intriguant comme premier rendez-vous qu’un restaurant où on ne se voit pas. Mais voilà, ceux qui avaient vraiment essayés m’ont tout de suite mis en garde : « Euh… c’est bruyant, tu t’en fous partout même si tu ne vois pas et pas très romantique.«  (ça change vraiment de tes rendez-vous habituels ?)… je n’ai jamais essayé donc.

Je n’ai pas du tout capté le rapport quand mon pote Pascal de chez Luxsure m’a l’autre jour invité à un évènement au spa « Dans le noir ? » en m’appâtant avec des promesses de massages dans le noir et de friandises… bon d’accord, j’avoue n’avoir lu que friandises ! (bon, dis-le que t’as cru que c’était pour un gang bang)

Coup de bol c’était sur mon trajet, enfin celui que j’avais envie de prendre ce vendredi soir, il est en effet situé au cœur de Paris au 62 rue de Montmartre – proche de Châtelet, des Grands Boulevards, etc. – L’accueil a été très bon bien que je ne sois pas vraiment bloggeur (quoi, tes 10 visites par jour de gens perdus ne comptent vraiment pour rien ?) et fournies en chocolats et gavottes… j’adore les gavottes, mais surtout avec la crème brûlée.

Je l’avoue, je n’étais pas très chaud pour le massage, j’en avais fait deux avant, l’un au Laos et l’autre en Birmanie, qui, s’ils étaient efficaces pour détendre, n’étaient pas vraiment « agréables ». (t’as pleuré hein chochotte !) Donc bon, je n’ai trop rien dit. Et puis hop, en deux temps, trois mouvements me voilà, après avoir posé une gavotte non finie sur le comptoir, dans la main d’une jeune fille mal-voyante. (t’as compris où étaient tes chances on dirait)
Force est de constater qu’elle se débrouille bien mieux que moi dans les couloirs dans la quasi obscurité. Quelques mètres et me voilà dans la pièce pour le massage. Je suis avant passé devant le hammam qui a l’air pas mal, là encore je n’en ai jamais fait bien qu’il y en ait un dans ma salle de sport. (avec des mecs bien musclés, t’es pas tenté ? ho…) Après préparation me voilà sur la table de massage, dans le noir complet et… bin si je n’ai pas trouvé ça douloureux cette fois je dois avouer de pas y avoir trouvé d’intérêt. La jeune fille était très gentille et ça sentait bon et tout mais… je crois que je ne suis pas fait pour les massages. D’ailleurs ça m’a été confirmé lorsque j’ai demandé aux autres participants, bloggeurs ou non, invités et ils ont été unanimes : ils ont adoré. Ne vous fiez pas trop à mon avis donc (mouhahaha, mais qui fait ça ?), mais sachez que ce sont des massages doux, rien à voir avec ceux d’Asie où on t’éclate les articulations et les muscles pour te détendre, non là on est frottés et massés avec des huiles (de la Puget ?) et d’autres trucs sûrement selon les formules.

Ensuite la charmante RP nous a présenté les salles privatisées pour organiser anniversaires et enterrements de vie de jeune filles (et toujours rien sur les gang bangs ?), ça peut être marrant.

Bien sur je n’ai pas pris de photos, d’une part parce que je ne n’avais pas pris mon appareil et d’autre part parce que dans le noir… comment dire… (t’ouvres plus grand ta bouche que ton diaphragme c’est ça ?). Et malheureusement ce ne sont pas les images bank pourries de leur site Internet qui vont vous aider à vous imaginer, mais l’endroit est joli… pour les parties qu’on peut voir. 🙂

Sinon c’était cool, j’ai pu croiser, outre l’équipe Luxsure, La quotidienne d’Élé, Paris Frivole et d’autres qui m’en voudront de les avoir oubliés.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *